Création d’un projet calligraphique

 

Il n’y a pas de démarche prédéfinie pour aboutir à un travail calligraphique réussi, mais je vais vous donner quelques conseils que j’ai acquis par mon expérience (certes courte, mais ça peut toujours servir ;o)

 

Tout d’abord, je vous conseille de tenir un classeur ou carnet de croquis, dans lequel vous mettrez toutes vos idées, vos textes, dessins, essais de couleurs... Même si ces projets n’aboutissent pas, ils pourront vous servir plus tard.

De plus, cette préparation peut être plus ou moins longue, mais ne vous pressez surtout pas : soyez sûrs de savoir où vous allez et d’avoir le matériel nécessaire avant d’entreprendre la réalisation à proprement dite.

Lorsque vous avez l’idée d’un travail, notez-la, ainsi que la documentation, les références à des livres ou des travaux existants, les images et le texte que vous comptez utilisez.

Schématisez et essayez diverses mises en pages, et choisissez celle qui vous convient le mieux.

Il vous faudra ensuite définir la taille de votre projet, des images et du texte, l’alphabet, les techniques et supports que vous comptez utiliser.

Faîtes un brouillon du texte grandeur nature en collant vos plus belles lignes d’écriture : vous pourrez ainsi vous y référer lors de la réalisation de votre projet, cela vous permettra de ne pas trop vous éloigner de votre idée de départ.

N’oubliez pas de tester le papier et les couleurs, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises à la fin, qui gâcherait votre travail.

Si vous utilisez des techniques nouvelles pour vous, il faut absolument les tester préalablement pour les maîtriser.

Si cela peut vous aider, décomposez par étapes tout ce que vous devrez faire lors de la réalisation.

ex: 1 . Traçage des lignes repères

2 . Calligraphie du texte

3 . Ajouts des dessins etc...

Un conseil : Si vous faîtes une composition complexe avec texte et image ou enluminure, commencez par le texte, ainsi, si vous faîtes une erreur, vous n’aurez pas tout le reste à recommencer aussi.

Lorsqu’enfin vous pensez être fin prêts, et que votre projet est définitif, passez à la réalisation.

Ne vous forcer pas à finir toute d’une seule traite, prenez votre temps quitte à étaler votre travail sur plusieurs jours.

Voilà... J’espère que ces petits conseils, que j’ai moi-même utilisés pour la réalisation du « Papillon » voir galerie vous aideront et vous éviteront certains faux pas.

 

Retour à la partie Techniques

© EMILE Myriam 2001 - 2002