Matériel

 

La calligraphie n'est pas vraiment un loisir coûteux : en effet, le matériel de base se limite à quelques indispensables outils qui suffisent, surtout si l'on désire d'abord essayer.

Pour les néophytes, je conseille tout d'abord les livres-atelier, qui fournissent toutes les explications et le matériel nécessaires.

 


Habituellement, on travaille à la plume métallique, au calame (roseau taillé) ou à la plume d'oie taillée, qui est l'instrument par excellence du calligraphe averti. Il existe deux sortes de portes-plume : le porte-plume simple et le porte-plume à levier, lequel s'adapte à toutes les plumes ; et beaucoup de plumes métalliques différentes (une page les concernant devrait voir le jour), chacune ayant un usage bien précis. Il existe aussi les automatic Pen, qui n'ont d'automatiques que leur nom....


Le médium


Le support

Les supports légendaires des calligraphes et des scribes médiévaux sont le parchemin et le vélin, mais sont déconseillés aux débutants car leur prix est élevé et qu'ils nécessitent tout deux un traitement adapté (vous pouvez néanmoins essayer sur des chutes). Il y a aussi le papyrus, plus accessible. Généralement, les débutants utilisent du lavis technique, ou des papiers (tels que les papiers Arches) pour l'aquarelle et l'encre. Néanmoins, il faut tester différentes sortes de papiers pour se faire sa propre idée.


Les autres outils

Des crayons 3H ou 4H, une gomme souple et une règle seront utiles pour tracer les repères (on peut utiliser du papier ligné si les intervalles conviennent). Il vous faudra aussi du buvard, car les mains sont naturellement grasses et posées à même le papier, elles peuvent former des tâches qui empêchent l'encre de se déposer convenablement. On trouve aussi dans le commerce des feutres biseauté spéciaux très pratique pour le préparation au travail.


Je n'ai énoncé que le plus important. Dans les parties techniques, il se peut que vous trouviez d'autres outils que j'ai utilisés. Un glossaire pour préciser ces outils sera bientôt mis en ligne.

Retour à la partie Techniques

 

© EMILE Myriam 2001 - 2002